Le terme d’arbovirus (arthropod-borne virus) s’applique à tout virus transmis aux humains et/ou à d’autres vertébrés par certains types d’arthropodes hématophages (moustiques, tiques, phlébotomes ou culicoïdes) à partir d’un réservoir animal ou d’un individu infecté.

Ils regroupent un ensemble hétérogène de virus enveloppés à ARN appartenant à des familles et à des genres différents. L’infection peut se traduire par un tableau clinique polymorphe lié au tropisme vasculaire, hépatique, articulaire et cérébral de ces virus.

Les arbovirus circulent principalement dans les régions tropicales ou subtropicales avec, depuis quelques années, une augmentation de la description de cas autochtones dans les régions tempérées dont l’Europe et la France métropolitaine.

Il existe plus de 500 arbovirus dont une centaine est pathogène pour l’Homme et une quarantaine d’entre eux est cause de maladies animales identifiées.

Les arbovirus impliqués en pathologie humaine et animale appartiennent principalement :

  • au genre Flavivirus de la famille des Flaviviridae qui comprend la Fièvre jaune, les virus de la Dengue, Zika, West Nile, Usutu et de l’Encéphalite à Tique
  • au genre Alphavirus de la famille des Togaviridae tel que le virus du Chikungunya
  • au genre Phlebovirus de la famille des Bunyaviridae constitué de virus transmis à l’Homme par les phlébotomes comme le virus Toscana sévissant dans le sud de la France et sur le pourtour méditérranéen ou à l’animal comme le virus Schmallenberg
  • au genre Orbivirus de la famille des Reoviridae comme le virus de la fièvre catarrhale ovine.

Actualités et Évènements

Pas d'Évènements prévus pour le moment.

Institutions Collaboratrices